top of page

Des femmes légendaires à Schaerbeek

Saviez-vous que ces femmes légendaires ont un lien avec Schaerbeek ? Certaines sont nées à Schaerbeek, d'autres sont enterrées ici, mais toutes ont contribué à l'histoire de Schaerbeek, de la Belgique et même de l'histoire mondiale.


Gabrielle Petit

"Je leur montrerai comment une femme belge sait mourir."


On en a parlé dans des films et des poèmes. Gabrielle Petit était une héroïne de la résistance qui, au cours de la Première Guerre mondiale, avait l'ambition de changer le monde. Elle souhaite d'abord travailler comme infirmière, mais est vite recrutée comme espionne par les services secrets britanniques sous le pseudonyme d'Hélène Legrand.


20 février 1893, Tournai

1 avril 1916, Schaerbeek



© Archieven Schaarbeek



Edith Cavell

"Je ne peux pas m'arrêter tant qu'il y a des vies à sauver.


Pendant la Première Guerre mondiale, elle est devenue l'infirmière héroïque qui a sauvé des soldats des deux camps. Entre autre elle a abrité des soldats britanniques, français et belges et a aidé 200 soldats à quitter la Belgique en passant par les Pays-Bas.


4 décembre 1865, à Swardeston, Norfolk

12 octobre 1915, à Schaerbeek






© edithcavell.org



Andrée De Jongh


"Je m'appelle Andrée... mais j'aimerais que vous m'appeliez par mon nom de code, qui est Dédée, ce qui veut dire petite mère. A partir de maintenant, je serai votre petite mère et vous serez mes petits enfants".


Cette Schaerbeekoise a reçu plusieurs médailles pour son travail de résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a notamment dirigé et organisé le Réseau Comète pour aider les soldats et les pilotes alliés à s'échapper de la Belgique occupée par les nazis. Après la guerre, elle a travaillé dans plusieurs léproseries en Afrique.


30 novembre 1916, Schaerbeek

13 octobre 2007, Bruxelles


© IWM HU 55451



Elsie Maréchal

© CAMERA PRESS/Clara Molden

"Notre nation était privée de nourriture et de charbon. J'ai vu tous les Juifs avec des étoiles jaunes - mes amis de ma classe emmenés à Auschwitz. On s'est dit "Les nazis doivent partir."


Au cours de la Seconde Guerre mondiale, toute la famille Maréchal a rejoint la résistance. Elsie Maréchal, alors âgée de 16 ans, a suivi les traces de sa mère en tant que résistante active au sein du réseau comète, où elle a aidé les soldats emprisonnés à s'enfuir. Elle a été enterrée à Schaerbeek à l'âge de 96 ans sur la place d'honneur des vétérans.


7 juin 1924, Koblenez Allemagne

21 juin 2022, Walhain Saint Paul

l


Maurane

« Lorsque j'entends ce prélude de Bach, par Glen Gould, ma raison s'envole »


Cette grande dame de Schaerbeek a obtenu un morceau de la rue Jacques Rayé à son nom, aujourd'hui appelée Place Maurane. Elle vivait à Schaerbeek depuis 1984 et jouissait d'une renommée internationale, avec des chansons telles que sur un Prélude de Bach, entre autres.


12 novembre 1960, Schaerbeek

7 mai 2018, Schaerbeek




© CC0


Virginie Efira


"La féminité actuelle est celle qui ne se sent pas coupable de ses désirs, peu importe ce qu'ils sont."


Avec un prix Magritte sous le bras, l'actrice de Schaerbeek sait séduire non seulement la scène belge, mais aussi l'univers du cinéma international. Virginie Efira est née à Schaerbeek et est connue pour les films In bed with Victoria, Elle, Un amour impossible et Bye Bye Morons, entre autres.


5 mai 1977 , Schaerbeek








© Getty Images

23 vues0 commentaire

Comments


bottom of page